Psychothérapie en cas de cancer

Affecté profondément par un cancer, vous souffrez des troubles liés à cette maladie, son traitement et leurs conséquences. Gestalt-praticienne certifiée, je vous accompagne dans le cadre d’une psychothérapie psychocorporelle, afin que vous affrontiez cette épreuve avec plus de force. J’ai vécu cette maladie il y a quelques années. Je vous reçois et vous soutiens à mon cabinet de psychothérapie situé à Paris (75), dans le quartier de Montparnasse.

Une effraction de la vie

Annonce de la maladie plus ou moins délicate, hospitalisation, opération, traitements plus ou moins longs et difficiles à supporter. Décisions à prendre. Rémission, rechute, guérison ? Faire avec ses émotions présentes. Emotions et regards de ses proches, des autres. Vie quotidienne avec la maladie, vie après avec les changements qui peuvent advenir. S’arrêter de travailler ou pas. Vous vivez une cohorte d’événements déstabilisants. Chaque individu vit l’épreuve du cancer à sa façon. Traverse ce feu avec ce qu’il est. Feu qui, certaines fois, vous laisse seul face à des souffrances, à des questions existentielles.

Mon engagement de thérapeuthe auprès de vous

Il y a quelques années, je suis entrée dans cet incendie. J’en suis ressortie avec une force de vie particulière, un optimisme réaliste. Je les mets à votre service. Ou à celui d’un de votre proche qui vous soutient. Un aidant, comme la société l’appelle aujourd’hui.

Pour garder votre Nord, plusieurs spécialistes sont avec vous : oncologues, chirurgien, radiothérapeute, thérapeute… Chacun a son rôle. Je peux faire partie de cette garde rapprochée. Ma formation de thérapeute psychocorporelle est adaptée à cette situation. J’écoute vos émotions, vos sensations physiques, vos questionnements. Je peux entendre ce que vous avez du mal à dire à d’autres. Je suis à vos côtés pour vos choix, décisions. Je me sers de ma colonne vertébrale souple et ferme que j’ai construite au cours de ma vie. Je puise dans ma longue expérience d’accompagnement de malades.

Arriver à lui faire face

Dans un lieu doux et confidentiel, vous pourrez mettre des mots sur votre souffrance psychique. Vous pourrez dire vos souffrances physiques. Laisser libre court à vos émotions. Aborder des aspects personnels que vous n’avez peut-être jamais partager, et les analyser. Recharger votre batterie pour continuer à avancer avec détermination… et vous reconstruire après la maladie avec de la nouveauté et une autre vision de la vie.

Les commentaires sont fermés